Histoire du Mali : expulsion d’un dictateur


Ci-dessus la photo du monument aux martyrs du 22 mars 1991 ( tout bientôt 20 ans ). Il est noté entre autre : “Oser luter, c’est oser vaincre” et “Démocratie maintenant”.

Tout comme une grande partie des pays du maghreb, le mali a aussi connu un dictateur : Moussa Traoré. Ce monsieur a été expulsé du pouvoir en 1991. Ci-dessous une petite vidéo.


MALI : le régime militaire de Moussa Traoré, et sa chute
envoyé par FakourouCoulibaly. – Regardez les dernières vidéos d’actu.

Un texte sur le monsieur ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Moussa_Traor%C3%A9
Une texte sur le Mali ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mali

Une remarque générale sur le “nation building” : la démocratie ( comme c’est le cas au Mali ) n’apporte pas vraiment la prospérité, surtout si le peuple est inconscient de ses droits et devoirs et maintenus dans l’ignorance et la haine de ce qui vient d’ailleurs…

Meilleures salutations.
Jean.

Défilé de mode des enfants pour le 1er mai 2010

Bonjour à tous,

Yasmine a travaillé avec Adama pour concevoir une collection d’habits pour les enfants. Elle faisait les dessins et les critiques et lui faisait la taille et la couture. Pour montrer le job, Adama a trouvé des petits manequins pour un défilé improvisé lors du 1er mai 2010. Ci-dessous le résultat en images…

Les gamins vont s’en souvenir. Bravo et merci aux créateurs, bon anniversaire à Yasmine et  meilleures salutations.

Jean.

Ecole militaire

Bonjour à tous,

Au Mali, c’est relativement difficile d’avoir un poste dans la fonction publique, il y a peu de places vacantes. L’armée malienne, en particulier, est la chasse gardé des enfants de gradés. Pour rentrer dans l’armée, il est nécessaire de faire un concours d’entrée, ouvert à tous. Selon plusieurs témoignages, il est très difficile de se faire recruter dans l’armée si l’on est pas enfant d’un gradé, ou que l’on ne dispose pas des sommes nécessaires à corrompre le système. Le système de concours est vraisemblablement remplacé par un système de corruption.

Même si la société malienne moderne est faillible, la société malienne traditionnelle peut compter sur une force venant des temps anciens : le chasseur. Ceux-ci assurent bénévolement la sécurité en cas de faillite du système moderne.

Meilleures salutations.

Jean.

PS :

http://base.d-p-h.info/fr/fiches/premierdph/fiche-premierdph-3102.html

Les poulets grillés

Salut à tous,

Ce billet n’est pas destiné aux gastronomes. L’expression poulet grillé est utilisé par les jeunes femmes qui ne sont pas encore mariées pour désigner un jeune homme gentil : un prétendant.

En fait le jeune homme devrait faire tous les désirs de la demoiselle : courir à gauche à droite pour faire ses courses, la mener en moto, lui faire des cadeaux, …

Bref un vrai poulet grillé qui se fait dévorer par sa future femme ( patronne ).

Il arrive que certains poulets grillés ne soient pas des gentlemans et fasse un enfant hors mariage. Panique, que va-t-il se passer :

  • soit le jeune homme prend ses responsabilités et marie la demoiselle, parfois deux prétendants désirent la marier dans ce que cas la veinarde pourra choisir
  • soit la jeunette va allaiter l’enfant durant environ deux ans et ensuite le petit est remis à son père ( c’est à dire à la mère du père … ou à sa femme), ici les enfants appartiennent au père
  • soit le jeune homme s’éclipse et la jeune fille devra s’occuper elle-même de l’enfant. Là le destin de la fillette devient beaucoup plus dur. Il arrive qu’elles avortent (je ne rentrerai pas dans les détails mais l’avortement au Mali est chose illégale) ou qu’elle donne leur enfant après l’accouchement. Le problème c’est que ces filles sont souvent rejetées de leur famille si elles gardent l’enfant.

Bon la on passe de l’histoire des poulets grillés au problème des filles mères…

Souvent les jeunes filles quittent leur village pour aller travailler comme bonne, parfois en dehors de la saison des cultures et souvent pour augmenter leur dote que leur parents ne peuvent pas plus agrandir. Le souci, c’est quand elles tombent enceinte, leur famille les rejettent à cause du déshonneur. Il existe ici à Bamako beaucoup d’associations qui aident ses jeunes filles soit à placer soit à garder leur enfant mais surtout elle les aident à être autonomes.

Voici quelques-unes d’entre-elles :

  • APAFE MusoDanbe
  • AAFM Association d’aide au filles mères
  • Association des filles mères….

Meilleures salutations.

Jean et Yasmine

PS : photo : http://yetigourmand.blogspot.com/2010/03/poulet-grille-au-miel-thym.html