Google earth

Salut à tous,

Au début de notre séjour, on se posait la question de que proposer aux gens pour faire connaissance.  Comme nous avions un ordinateur et l’internet, j’ai commencé par demander aux gens qui nous entouraient quel était leur village d’origine. Ensuite avec ce magnifique logiciel gratuit qu’est google earth ( téléchargeable à l’adresse : http://earth.google.com/intl/fr/ ) , j’ai pu localiser et leur montrer des photos aériennes de leur village. Ensuite on est allé se promener souvent à Paris et un peu moins à New-York. C’était très sympa.

Dernièrement j’ai découvert qu’il y avait aussi un “pluggin” pour les navigateurs web ( téléchargeable ici : http://code.google.com/intl/fr/apis/earth/) . Je l’ai installé et c’est avec cet outil que j’ai pris une capture d’écran du site : http://www.earthki.com/haiti-earthquake/ . C’est cette image que j’ai repris au début de cet article : ils utilisent cette technologies pour visionner divers éléments du séisme d’Haiti.

Pour ceux qui ont le temps de tester, bon test…

Meilleures salutations.

Jean.

PS : quelques liens au sujet de google earth

http://mappemonde.mgm.fr/num7/internet/int05301.html

http://www.webrankinfo.com/actualites/200702-fichiers-kml.htm

http://www.google.com/gadgets/directory?synd=earth&cat=featured

Intervention d’Ibrahim Coulibaly au forum de Copenhague 2009

Salut,

Une intervention d’Ibrahim Coulibaly président de la CNOP, membre de la Via Campesina. Il pose le problème d’un modèle de consommation des pays du nord et des effets de ce type de consommation sur le Sahel.

IBRAHIM_COULIBALY_Copenhague_2009

Cliquez sur le lien ci-dessus et bonne écoute.

Meilleures salutations.

Jean.

PS : quelques liens supplémentaires sur le forum de Copenhague 2009

http://www.flickr.com/photos/ultimatumclimatique/

http://www.greenpeace.org/france/news/ultimatum-climatique-le-conc

http://www.liberation.fr/copenhague-ultimatum-climatique,99846

http://www.courrierinternational.com/breve/2009/12/21/vu-des-etats-unis-un-succes-pour-obama

http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/schumaines/Eedd/Pages/2010/109_AlaUne.aspx

Recette de la corne de bouse de vache

Bonjour à tous,
J’ai déniché cet article dans le journal “de la foire sous-régionale des semences paysannes de Djimini, Sénégal” édition 2009. Le voici pour vous dans sont intégralité, copié par mes petites mains de moins en moins boudinées.

Début de l’article.

Recette de la bouse de corne

Présentée par Anne-Marie Lavaysse, paysanne en biodynamie en Languedoc-Rousillon ( France )

Cette méthode permet de régénérer la vie dans le sol et d’augmenter sa fertilité. Elle ne doit absolument pas être utilisée avec des engrais et des produits chimiques. Elle ne remplace pas l’apport en compost organique, mais elle peut permettre de le diminuer.
Cette méthode a été mise au point par Rudolphe Steiner, le père de la biodynamie. Anne-Marie l’utilise sur ses terres en France et pense que les paysans africains peuvent l’adapter chez eux. Déjà lors d’un échange au Mali elle avait expliquée cette méthode et un participant à la foire qui l’a expérimenté a constaté et témoigné de son impact positif sur ses parcelles.
Le procédé est simple.
Le paysan ou la paysanne doit chercher des cornes de vache ayant déjà eu au moins un petit, preuve de leur fertilité. Les cornes doivent êtres vidées de leur contenu ce qui est possible en les faisant bouillir.
Ensuite les cornes doivent être remplies de bouse de vache fraîche également issues d’une vache ayant eu au moins un petit.
A l’aide d’un bâton, il faut remplir les cornes avec le maximum de bouse en tassant bien. Il faut ensuite faire un trou dans le sol, à 20 cm de la surface et poser les cornes bien à plat pour que l’eau ne pénètre pas. Il faut faire cette opération en fin de journée, le soir. Anne-Marie conseille de faire cette action 15 jours avant l’hivernage. Il ne faut pas oublier de marquer l’endroit avec un bâton pour pouvoir venir déterrer les cornes en fin d’hivernage.
A ce moment-là, il faut vider le contenu de la corne et mettre la poudre noire ainsi obtenue dans un pot en terre de type canari et les garder dans la chambre.
La 2ème phase de préparation consiste à utiliser deux grosses poignées de cette poudre noire dans 60 litres d’eau. Il faut ensuite dynamiser pendant une heure c’est à dire tourner l’eau à l’aide d’un bâton dans un sens, créer un vortex, laisser tourbillonner et reprendre dans le sens inverse. Cette action est à répéter pendant 1 heure.
Quand la préparation est dynamisée, il suffit de prendre du branchage ou un balai pour répandre des gouttes sur les terres choisies. Il n’est pas nécessaire de mettre une grande quantité sur le sol. La quantité de 60 litres correspond à une surface de 0,5 à 1 hectare environ. L’opération d’application est à faire en soirée également quand la lumière du soleil est moins forte.

Fin de l’article.

🙂

Meilleures salutations.
Jean.

PS : quelques liens vers la biodynamique

http://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture_biodynamique

http://charlatans.info/agriculture-biodynamique.php

http://www.inti.be/ecotopie/biodyn.html

http://www.biodyvin.com/

http://www.aubier.com/fr/offrferm.htm

Outils de création graphique gratuit

Salut à tous,

Je découvert un petit outil de création graphique gratuit  pour windows. Ci-dessus un essai sur la photo du groupe de soutien. Ce qui m’a plu c’est qu’il simule le pinceau :  les couleurs se mélangent entre elles. Il possède aussi des effets qui m’on permis de modifier la photo du groupe de soutien. J’ai modifié l’image en quelques minutes.  Il est extensible : sur le site ils proposent des brosses supplémentaires payantes.

Le logiciel est téléchargeable ici : http://www.pixarra.com/download.html

Les brosses supplémentaires ( payantes ) se téléchargent directement depuis le logiciel.

Bon tests et meilleures salutations.

Jean.

PS : quelques autres outils gratuits d’édition ou de création d’images

http://www.gimp.org/

http://www.blender.org/

http://www.inkscape.org/

http://al.chemy.org/

http://pixer.us/